Utilisateurs

Rapport annuel 2020

En 2020, les outils de l’IBPT développés pour garantir une information transparente aux utilisateurs ont été améliorés. Une option de calcul automatique a été ajoutée au simulateur tarifaire. Le portail de données a été actualisé et un projet de développement du site internet pointpostal.be a été lancé.

Meilleur tarif Point Postal Portail données

L’IBPT veille à garantir la fiabilité des services de communications électroniques, notamment en surveillant les incidents de sécurité et en collaborant à la lutte contre la fraude. Un monitoring spécifique a été mis en place durant la crise sanitaire pour veiller à ce que les réseaux de communications électroniques parviennent à absorber les changements soudains dans l’utilisation des télécommunications. La sécurité des réseaux 5G est également un défi important auquel l’IBPT s’est attelé en 2020.

L’IBPT suit de très près l’évolution des besoins et des comportements des consommateurs, en menant régulièrement différentes études, enquêtes et comparaisons. Sur le marché postal, une étude a été lancée en 2020 combinant, pour la première fois, une approche quantitative et qualitative, afin d’identifier le comportement des consommateurs, ainsi que leur perception, préférences et besoins. Sur le marché des communications électroniques, l’IBPT a publié les résultats de son enquête annuelle sur la perception de ce marché par les consommateurs.

L’IBPT effectue des contrôles de conformité des équipements radioélectriques ou hertziens présents sur le marché belge. En raison du contexte sanitaire, les contrôles de l’année 2020 ont principalement concerné le commerce en ligne.

L’IBPT contrôle le respect du cadre réglementaire en matière de protection des utilisateurs sur les marchés concernés. En 2020, il a par exemple remis à la ministre un rapport d’évaluation de la procédure « Easy Switch », visant à simplifier le changement vers un autre prestataire d’Internet fixe et/ou de télévision. L’IBPT a aussi imposé des amendes à Telenet et Proximus pour non-respect de leurs obligations en matière d’identification des cartes prépayées. En matière postale, l’IBPT a contrôlé les délais d’acheminement de l’année 2019 et approuvé l’augmentation tarifaire des services qui font partie du panier des petits utilisateurs.

Lire la version PDF complète du rapport