Avant-propos

Rapport Annuel 2020

Avec la crise sanitaire, le télétravail, l’enseignement à distance et l’e-commerce sont devenus la norme. La pression sur les réseaux et les transporteurs de paquets s’est accrue. Avec les opérateurs, l’IBPT a veillé à ce qu’aucune défaillance majeure ne se produise.

Dans le domaine du changement d’image, les activités débutées en 2019 avec l’adoption d’un nouveau logo ont été poursuivies. Les outils de l’IBPT (comme le comparateur tarifaire et le site pointpostal.be) ont fait l’objet d’une campagne de communication, pour accroître leur notoriété. Une option de calcul automatique a par ailleurs été ajoutée au comparateur tarifaire (meilleurtarif.be), afin d’en faciliter l’utilisation. L’IBPT a également mis en ligne une nouvelle version de son site web mettant l’accent sur l’utilisabilité et l’ergonomie.

Nos spots publicitaires

L’IBPT a renforcé sa position sur la scène internationale avec l’élection de Michel Van Bellinghen à la présidence de l’ORECE pour 2021. Dans le domaine des services postaux, la Belgique a proposé la candidature de Jack Hamande à la présidence de l’UPU.

« Dès lors, plus que jamais, nous avons tous pris conscience de l’importance d’avoir des réseaux postaux et de communications performants et fiables »

L’IBPT a établi son plan stratégique 2020-2022, avec pour vision d’incarner et de défendre un environnement de communications fiable et concurrentiel pour tous, conformément aux missions, valeurs et domaines d’action de l’IBPT.

Voir le Conseil

Dans le contexte de besoins croissants en connectivité de haute qualité, l’IBPT a accompagné le déploiement de réseaux filaires avancés : il s’est notamment penché sur les tarifs d’accès au réseau de fibre optique de Proximus pour faciliter l’accès de gros aux opérateurs alternatifs. L’IBPT a également rendu possible l’amorce du déploiement de la 5G en octroyant des droits d’utilisation provisoires pour la bande de 3600-3640 MHz et en préparant le cadre légal nécessaire à l’introduction de la 5G en Belgique.

Dans une société connectée, la sécurité des réseaux et des systèmes d’information s’avère fondamentale. L’IBPT a participé à la réorganisation du processus d’identification des infrastructures critiques nationales et collaboré à l’élaboration d’une proposition de loi contre les nouvelles formes de fraude via SMS (« le « smishing »), et à la préparation des mesures législatives visant à mieux protéger la future infrastructure 5G du pays.

Lire la version PDF complète du rapport